Montréal et Laval

  • Vieux-Montréal
  • Centre-Ville — Golden Square Mile
  • Quartier des spectacles
  • Le Village
  • Hochelaga-Maisonneuve
  • Le Plateau
  • Mile End — Outremont
  • Rosemont
  • Petite Italie — Petite-Patrie
  • Le quartier du Canal
  • Saint-Henri
  • Verdun Pointe-Saint-Charles
  • Sault-au-Récollet — Ahuntsic — Cartierville
  • Ailleurs à Montréal
  • Laval

Longueuil et Montérégie

  • Longueuil
  • Sorel — Lac-Saint-Pierre
  • Saint-Jean-sur-Richelieu
  • La Vallée du Richelieu
  • Circuit du Paysan
  • Rougemont
  • Saint-Paul d'Abbotsford — Mont-Yamaska
  • Péninsule de Vaudreuil
  • Vignobles et Vergers
  • Ailleurs en Montérégie

Sherbrooke et Cantons de l'est

  • Granby
  • Bromont
  • Cowanswville
  • Lac Brome
  • Dunham
  • Sutton
  • Route des Vins de Brome-Missisquoi
  • Magog / Orford
  • Sherbrooke
  • Lac Massawippi
  • Vignobles et Vergers
  • Ailleurs dans les Cantons de l'Est

Lanaudière

  • Terrebonne
  • Repentigny
  • Joliette
  • Rawdon — Sainte-Julienne
  • Lanoraie — Berthierville
  • Saint-Donat — Saint-Zénon
  • Ailleurs dans Lanaudière

Laurentides

  • Les Basses-Laurentides
  • Saint-Jérôme et sa région
  • Vallée de Saint-Sauveur
  • Sainte-Adèle
  • Val David — Val Morin
  • Sainte-Agathe
  • Mont-Tremblant
  • Les Hautes-Laurentides

Ottawa et sa région

  • Marché By
  • Le Village
  • Prescott-Russell
  • Ailleurs à Ottawa
  • Ailleurs dans l'est ontarien

Gatineau et Outaouais

  • Gatineau
  • Wakefield / Chelsea
  • Ailleurs en Outaouais

Abitibi—Témiscamingue

  • Abitibi

Québec

  • Vieux-Québec — Vieux-Port
  • Faubourg Saint-Jean Baptiste
  • Montcalm — Grande-Allée
  • Nouvo Saint-Roch
  • Limoilou
  • Sillery — Sainte-Foy
  • Ailleurs à Québec

Autour de Québec

  • Wendake
  • Portneuf
  • Jacques-Cartier
  • Côte de Beaupré
  • Île d'Orléans

Charlevoix

  • Baie Saint-Paul
  • Saint-Irénée — Les Éboulements
  • Isle aux Coudres
  • La Malbaie
  • Saint-Siméon
  • Ailleurs dans Charlevoix

Lévis

  • Lévis
  • Vignobles et Vergers,

Chaudière — Appalaches

  • Lotbinière
  • Côte-du-Sud
  • Montmagny
  • Saint-Jean-Port-Joli — L'Islet
  • Beauce — Lac-Etchemin

Trois-Rivières Métropolitain

  • Vieux-Trois-Rivières — Centre-Ville
  • Cap de la Madeleine
  • Bécancour — Nicolet
  • Ailleurs à Trois-Rivières

Mauricie

  • Shawinigan
  • Saint-Alexis-des-Monts
  • Ailleurs en Mauricie

Centre du Québec

  • Bécancour – Nicolet – Lac Saint-Pierre
  • Drummondville et sa région
  • Victoriaville – Warwick
  • Ailleurs au Centre-du-Québec

Côte-Nord

  • Premières Nations
  • Tadoussac
  • Bergeronnes -Les Escoumins - Essipit
  • Longue-Rive — Portneuf-sur-Mer
  • Baie Comeau — Manicouagan
  • Sept-Iles
  • Minganie - Anticosti

Le Saguenay

  • L'Anse Saint-Jean — Petit-Saguenay
  • Sainte-Rose-du-Nord
  • Ville de Saguenay
  • La Baie
  • Chicoutimi
  • Jonquière
  • Le Saguenay
  • Ailleurs au Saguenay

Lac Saint-Jean

  • Alma et région — Pointe-Taillon
  • Saint-Gédéon — Métabetchouan — Hébertville
  • Roberval — Mashteuiatsh — Chambord et région
  • Saint-Félicien — Dolbeau-Mistassini et région

Bas-Saint-Laurent

  • La Pocatière
  • Kamouraska
  • Rivière-du-Loup et Région
  • Trois-Pistoles - Les Basques
  • Témiscouata
  • Bic
  • Rimouski
  • Sainte-Luce-sur-mer
  • Ailleurs au Bas-Saint-Laurent

Gaspésie

  • Sainte-Flavie — La Mitis
  • La Matanie
  • Ste-Anne-des-Monts — Cap-Chat
  • St-Maxime-du-Mont-Louis — Haute-Gaspésie
  • Gaspé
  • Percé
  • Chandler - Pabos
  • New Richmond — Bonaventure
  • Matapédia

Nouveau-Brunswick

  • Bathurst — Baie des Chaleurs
  • Péninsule Acadienne
  • Côte Acadienne
  • Moncton - Dieppe

Ile du Prince-Edouard

  • Charlottetown
  • Cavendish et région
  • Pointes-de-l'est

Iles de la Madeleine

  • Île du Havre-Aubert
  • Île du Cap-aux-Meules
  • Île du Havre-aux-maisons
  • Île de la Grande Entrée
  • Ailleurs aux Îles de la Madeleine
Culture Les cent ans d’Anne Hébert

Par le 16 janvier 2017

Plus de  

|         |    

Le 1er août 2016, l’écrivaine et poétesse Anne Hébert aurait eu 100 ans. Ce centenaire sera souligné en 2017 à Kamouraska, le village où se situe l’action de son roman Kamouraska qui l’a rendu célèbre et mis du même coup le village sur la carte. Porté au grand écran par Claude Jutra sur une musique d’André Gagnon, le film fit connaître son œuvre au grand public.

Né à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Anne Hébert a vécu son enfance à Québec, mais descendante de la famille seigneuriale de Kamouraska, elle y a passé plusieurs étés où la célèbre histoire de meurtre passionnel de son aïeul lui est devenue familière. Après avoir publié de 1942 à 1953 divers recueils de poèmes, elle publie en 1958 son premier roman, Les Chambres de bois, aux Éditions du Seuil et elle est élue en juin 1960 membre de la Société royale du Canada.

En 1965, après la mort de sa mère, elle déménage à Paris. Avec la publication du roman Kamouraska, en 1970, pour lequel elle reçoit le prix des libraires de France, elle connaît enfin le succès. Elle publie en 1975 Les enfants du sabbat, un troisième roman, puis en 1980, elle donne un quatrième roman, Héloïse.  Mais c’est grâce au roman suivant, les Fous de Bassan, en 1982, qu’elle devient la quatrième franco-canadienne et la deuxième Québécoise à obtenir un grand prix littéraire français. Elle décroche pour ce cinquième roman le prix Femina. Seules Gabrielle Roy, elle aussi avec le Femina, Marie-Claire Blais, avec le Médicis et Antonine Maillet avec le Goncourt l’ont précédée comme lauréates d’un des grands prix littéraires français. Elle reçoit de 1969 à 1983 des doctorats honoris causa des universités de Toronto en (1969) et de Guelph (1970), puis de l’UQÀM (1979) , de McGill (1980) et enfin de l’Université Laval en 1983.

En 1988, son sixième roman, Le Premier Jardin, rend hommage aux femmes qui ont fondé la Nouvelle-France. Un septième roman, L’Enfant chargé de songes, paraît en 1992. En 1995, âgée de 79 ans, elle publie Aurélien, Clara, Mademoiselle et le Lieutenant anglais, une histoire à mi-chemin entre la poésie et la prose. Son cinquième et dernier recueil Poèmes pour la main gauche est publié deux ans plus tard.

Au début de 1998, celle qui demeurait à Paris depuis 32 ans, revient à Montréal. En 1999 paraît son dernier roman, Un habit de lumière, quelques mois avant son décès à Montréal en janvier 2000.

Anne Hébert est toujours restée discrète sur sa vie privée, elle qui ne s’est jamais mariée et n’a jamais eu d’enfant. L’éloignement à Paris, comme pour son amie Mavis Gallant, une écrivaine anglo-montréalaise elle aussi déménagée dans la Ville-Lumière et avec laquelle elle a entretenu une longue amitié, lui a permis de maintenir cette séparation entre sa vie artistique et sa vie intime.

 

 

Commentaires

commentaires

Recherche Google
Télécharger le PDF