Safia Nolin toute en ironie

Toute en dérision
Safia Nolin en ouverture des Francofolies
Invitée à ouvrir l'édition 2019 des Francofolies de Montréal avec ses invitées, Safia Nolin en a surpris plusieurs en débutant son spectacle en envoyant une poupée vivante chanter à sa place sur la Scène Bell des Francos de Montréal. L’artiste s’est aussi payé la tête des animateurs radio de Québec et a offert un pied de nez aux critiques sur son apparence, en offrant la première partie de sa prestation masquée avec une cagoule couverte de paillettes noires.
Quelle surprise quand une femme à la silhouette fuselée et à la longue chevelure blonde, vêtue de cuir moulant, au visage hyper maquillé et aux traits exagérés s’est avancée à l’avant-scène en entonnant, ironiquement, Miroir, l’un des titres les plus évocateurs sur Dans le noir, deuxième album original de Safia, lancé l’automne dernier. Je m’excuse de mon corps, chante l’auteure-compositrice dans cette chanson.
Des paroles qui prenaient un sens ironique prononcées par les lèvres charnues de la poupée dont la bouche bougeait sur la véritable voix de Safia Nolin dissimulée un peu plus loin, derrière l’une des pyramides semi-transparentes qui lui servaient de décor.

C'est après ce numéro ironique que Safia Nolin est sortie de sa cachette, cagoule noire en paillettes sur la tête et bandeau arc-en-ciel, accompagnée de son ex, la chanteuse française Pomme.
Après leur interprétation d’On brûlera, Safia Nolin a retiré sa cagoule et annoncé une «chanson cochonne» , son interprétation intimiste d’Et Cetera, de Gabrielle Destroismaisons.
En fin de La laideur, Nolin a convié un «ami barbu», Patrick Watson, à se joindre à elle sur Mélancolie. Puis, Pomme est revenue le temps de «l’hymne lesbienne bilingue», «Lesbian Break Up Song», et Nolin s’est épanchée, en solo, sur Va-t’en pas, en hommage à Richard Desjardins. Plus tard devait venir une reprise de Shallow en compagnie de KROY. 

Pierre Lapointe sera quant à lui en spectacle en salle les 20 et 21 juin à la Maison symphonique. Vendredi 21 juin, ce sera au tour d'Ariane Moffatt de monter sur la scène Bell pour nous présenter son spectacle 'néo-soul-disco-pop-électro'. 

Les 31es Francos de Montréal se poursuivent jusqu’au 22 juin.

Destinations




Flux RSS

Souscrire

Catégories

Mots clés

Autres articles

Archives