Choses à faire

La Gaspésie a l’habitude de présenter des festivals culturels originaux depuis longtemps. L’événement FURIES – Festival de danse contemporaine présenté à Marsoui, un village de quelques centaines d’habitants en bord de mer, en Haute-Gaspésie, du 25 au 28 juillet prochain, n’échappe pas à ce principe.


Pour sa 5e édition, le festival FURIES, un festival de danse contemporaine à échelle humaine, écoresponsable et homosympathique, met en avant des formes chorégraphiques percutantes dans le paysage quotidien. Les présentations ont lieu à l’intérieur et en plein air à divers endroits du village.


Comme l’explique sa fondatrice et co-directrice générale, Priscilla Guy, « nous avons tendance à programmer des oeuvres achevées, car notre prise de risque ne se situe pas dans l’accompagnement à la création pour des premières, mais plutôt dans une programmation éclectique et sans compromis qui favorise la reprise d’oeuvres ayant souvent peu ou pas tourné au Québec et, à fortiori, en Gaspésie. Ainsi, nous privilégions souvent les œuvres en format achevé que nous avons pu voir en vrai ou sur vidéo ».
Furies_Marsoui 

D’autre part, l’équipe est souvent tentée d’y aller avec des coups de cœur communs entre ses trois membres dont les goûts esthétiques sont bien différents. Finalement, il y a une multitude d’éléments qui sont pris en compte, comme la provenance, la maturité artistique, le type de pratique chorégraphique, l’esthétique proposée, les pièces solos ou de groupe, la représentativité de communautés marginalisées, un souci de contribuer à la décolonisation de la diffusion en danse, etc. La programmation doit refléter un ensemble de valeurs que porte le festival et qui influencent ses choix.

Furies_Marsoui Furies_Marsoui
Du 25 au 28 juillet 2024, Marsoui va vibrer à l’enseigne des créations artistiques diverses. La soirée d’ouverture à deux volets présente la musique de l’haïtienne Rara Soley riche de nouvelles sonorités : les tanbou, les vaksinn, le graj, le tcha-tcha et les voix produisent une musique qui touche l’âme. Ce sera suivi de Mirages, une nstallation composite de la compagnie Emmanuel Jouthe | Danse Carpe Diem, une proposition intimiste qui suggère une mise en abyme du vivant.


Le reste du week end promet une programmation diversifiée et colorée. Le tout se terminera par un retour du Gala de lutte de l’Est, un événement populaire qui met en vedette des « lutteureuses » qui ne ménagent aucun effort pour ramener la ceinture à Marsoui. Il faudra définitivement y être pour en mesurer toute l’intensité.

Furies_Marsoui Furies_Marsoui
-------
FURIES - Festival de danse contemporaine est une initiative et une production de l’organisme Mandoline Hybride qui a pour mission le développement de l’art contemporain sous diverses formes, avec pour point d’ancrage, la danse, depuis sa fondation en 2007.
Ses projets de recherche, production et diffusion visent à (re)penser la place et la portée de l’art dans la société, à partir de perspectives critiques. La mise en valeur des artistes de la relève et l’attention portée à l’inclusion de voix diverses sont des priorités pour l’organisme.

 Quatre volets permanents permettent de concrétiser les valeurs de l’organisme :
- Regards Hybrides
Vise à favoriser l’articulation, le développement et le rayonnement des pratiques et discours à la frontière de la danse et du cinéma. Avec sa plateforme web, sa collection, sa biennale internationale et son offre de services pour les artistes et diffuseurs, Regards Hybrides est le seul projet en son genre au Canada.
- Salon58
Mis sur pied en 2018, Salon58 se dédie à l’accueil d’artistes en résidence et à une programmation de concerts intimistes, misant sur l’expérimentation artistique et la proximité avec le public.
- FURIES — festival de danse contemporaine
Sous la direction artistique de Priscilla Guy, Sébastien Provencher et Karla Etienne, FURIES est un festival de danse qui met en avant des formes chorégraphiques percutantes dans le paysage quotidien.
- L’Hybride — café & librairie
Plus qu’un simple café, L’Hybride fonctionne comme une plaque tournante qui permet à Mandoline Hybride d’innover, de consolider ses initiatives, de les mettre en action et de les partager.

Furies_Marsoui L'équipe de direction et coordination de FURIES : Priscilla Guy (à droite), Sébastien Provencher et Karla Etienne

FURIES – Festival de danse contemporaine
furiesfestival.com
[email protected]

1, Rte Principale O.
Marsoui, QC G0E 1S0

Tout feu, tout phare, une nouvelle exposition au
Le Musée acadien du Québec (MAQ) présente l’exposition itinérante « Tout feu, tout phare », une production réalisée par le Musée maritime du Québec, en collaboration avec le photographe Patrick Matte et la Corporation des gestionnaires de phares de l’estuaire et du golfe Saint-Laurent.

Au 19e siècle, le trafic maritime s’accroit sur le fleuve Saint-Laurent, provoquant de nombreux accidents. Devant des pertes substantielles, les marchands et propriétaires de bateaux exigent des changements. C’est ainsi que l’on crée le réseau de phares dans le golfe et le fleuve qui serviront pendant près de deux siècles à annoncer la terre aux marins.

L’exposition « Tout feu, tout phare » met en lumière l’histoire des phares du Québec qui ont été témoins de l’odyssée du Saint-Laurent. Lors de votre visite, vous découvriez le rôle important des phares et des gardiens qui les ont opérés.

Mettant en valeur les images captées par Patrick Matte, photographe talentueux qui collabore depuis de nombreuses années avec la Corporation des gestionnaires de phares de l’estuaire et du golfe Saint-Laurent, l’exposition « Tout feu, tout phare » permet aussi de découvrir des artéfacts et des maquettes puisés dans la riche collection d’objets de la Corporation. Le Musée maritime du Québec, quant à lui, a su formuler un scénario didactique et évocateur de l’histoire des phares au Québec.

« Au cœur de cette exposition se trouve un lien indissociable avec l'histoire acadienne. Les phares du Saint-Laurent ont été bien plus qu'un simple guide maritime pour la diaspora acadienne du Québec. Ils symbolisent la résilience, la sécurité, et l'espoir. Souvenons-nous aussi que l’un des premiers phares en Amérique du Nord fut acadien et construit à la forteresse de Louisbourg entre 1731 et 1733. » — Laurie Beaudoin, conservatrice.

À l’affiche du 2 juin au 6 octobre 2024, l’exposition « Tout feu, tout phare », vous invite à bord d’un voyage ludique et original, dans le fabuleux paysage maritime du Québec !

https://museeacadien.com/

À un peu plus d’un mois de son lancement, l'équipe du festival Mtl en Arts, un festival urbain, inclusif et immersif qui démocratise les arts, annonce que c’est l’humoriste et animateur 𝐃𝐚𝐧𝐲 𝐓𝐮𝐫𝐜𝐨𝐭𝐭𝐞 qui agira comme nouveau 𝐩𝐨𝐫𝐭𝐞-𝐩𝐚𝐫𝐨𝐥𝐞 𝐝𝐞 pour sa 25e édition qui se tiendra du 27 juin au 1er juillet 2024 sur la rue Sainte-Catherine rendue piétonnière, dans le Village!

MtlArts2024 
Pour cet important anniversaire, l’organisme voulait faire les choses en grand en s'associant à une personnalité publique qui partage les mêmes valeurs et la même passion pour l’art.


« Ça fait déjà quelques années que je suis ce festival, que j’ai toujours bien aimé d’ailleurs, et j’y vois une opportunité d’aider à redorer le blason du Village qui a beaucoup écopé lors des dernières années. En outre, j’aurai l’occasion de donner à nouveau de la visibilité à un organisme comme Interligne qui me tient encore à cœur. J’ai déjà très hâte au 27 juin », a déclaré Dany Turcotte.

 MtlArts2024
« C’était très important pour nous d’avoir un porte-parole qui partage nos valeurs concernant l’inclusion et la diversité. Quelqu’un qui connaît aussi l’importance de soutenir le Village. Nous avions déjà des discussions avec Interligne avant d’approcher Dany Turcotte et lorsqu’il a accepté, nous étions vraiment heureux. Disons que c’était un beau hasard. Nous sommes très choyés de pouvoir compter sur un porte-parole de sa trempe », explique Stéphane Mabilais, directeur général de Mtl en Arts.

MtlArts2024 MtlArts2024
Mtl en Arts, c’est entre les rues St-Hubert et Papineau, dans le Village à Montréal : 5 jours, 50 artistes en arts visuels et en métiers d’art, artistes émergents et professionnels d’ici et d’ailleurs. C’est de l’animation, des jeux, des concours, des espaces participatifs, des organismes communautaires, des styles artistiques diversifiés, et plus encore.

MtlArts2024
L’atmosphère conviviale et décontractée de l’événement permet un terreau fertile d’échanges et de rencontres public-artiste et permet un exercice de sensibilisation et d’initiation à l’art. Mtl en Arts permet de rendre l’art accessible au grand public. Plusieurs des artistes exposants participent à son imposante expo-vente, tandis que d’autres offrent une série de performances multidisciplinaires et interactives.


Mtl en Arts 2024
25e édition
27 juin au 1er juillet 2024
mtlenarts.com
(514) 370-2269

Rien ne semble freiner les ardeurs d’entrepreneurs de Sébastien Després et Heather Wright (photo), les propriétaires et actionnaires de Shediac Wonderland. Après l’Auberge Le Griffon, le restaurant Moque-Tortue et le café-chocolaterie Adorable Chocolat, voilà qu’ils se lancent en 2024 dans la renaissance du ciné-parc Neptune, de sa cantine, et qu’ils deviennent concessionnaires de celle de la Plage Parlee du parc provincial de Pointe-du-Chêne.


L’annonce de la réouverture du ciné-parc le 17 mai a connu des échos positifs dans la communauté et dans la région. « Cet ajout à notre collection d’établissements inspirés des contes d’Alice au Pays des Merveilles, conservera son nom historique (Neptune) tout en adoptant la fantaisie imaginative qui fait la renommée de Shediac Wonderland, notre entreprise qui chapeaute tous ces établissements », affirment Sébastien et Heather. Dans cet esprit, les cantines du ciné-parc et de la plage s’appelleront Morse et Marteaux.

 Wonderland Wonderland 

La cantine du ciné-parc et celle de la Plage Parlee s'appelleront Morse et Marteaux

Un fumoir à viande au feu de bois
Par ailleurs, Sébastien Després rêvait d’un fumoir à viande de style Texan pour alimenter ses cuisines du Moque-Tortue et du café Adorable Chocolat. Après avoir visité de nombreux endroits qui en utilisaient un, il a choisi de construire le sien avec un de ses artisans-bricoleurs. Installé à la cantine du ciné-parc dès le mois de mai, il sera utilisé pour fumer au feu de bois le poulet et les viandes de bœuf qui seront servis autant dans les deux cantines que dans ses deux restaurants de Shediac.


Ce genre d’équipement se vend autour de 30 000 $ dans les entreprises spécialisées. L’entrepreneur acadien entend profiter de l’expérience de ce premier modèle pour en produire un second qui sera mobile et utilisé pour offrir des méchouis sur fumoir à partir de l’automne 2024. Il a déjà des commandes pour ce genre d’activités lors de grands événements.


Ainsi, les menus du Moque-Tortue et du café-chocolaterie Adorable Chocolat se verront modifiés pour y ajouter des plats de viande préparée au fumoir de style Texan. Le second étage du Moque-Tortue se verra libéré de sa cuisine de produits sucrés pour accueillir celle de la préparation des viandes pour tous les établissements. De la même façon, on centralisera la production de tous les produits sucrés dans la cuisine de Adorable Chocolat.


« L’opportunité du Neptune va au-delà du simple ciné-parc accueillant 350 voitures et présentant des films projetés sur un projecteur 4K ultra-moderne. On y a vu l’occasion idéale d’ajouter un équipement qui permettra d’améliorer l’offre de restauration sur place, mais également celle des autres restaurants de notre groupe », précise Sébastien Després.


Une saison de cinéma attendue
Dès le 10 mai, le ciné-parc Neptune accueillera ses premiers cinéphiles depuis deux ans. Ce populaire endroit pendant plusieurs décennies fait déjà le bonheur de bon nombre d’amateurs de cinéma en plein air, beau temps, mauvais temps. Sans compter que les activités en soirée sont peu nombreuses à Shediac l’été.


Les visiteurs profiteront d’une technologie sonore de qualité par le biais de la bande FM des radios des voitures. Les contrats signés avec la douzaine de diffuseurs permettront de projeter les nouveautés en exclusivité ainsi que les grands classiques que les gens aiment revoir durant la période de haute saison touristique. On présentera des semaines thématiques à l’occasion, en plus de préparer une grande fête d’Halloween en fin de saison. On s’attend à accueillir les cinéphiles tôt en soirée pour leur permettre de profiter de la nouvelle offre culinaire tout en s’assurant d’une place de choix pour la projection débutant après le coucher du soleil.

Wonderland Sébastien, Heather et leurs enfants.

Toutes ces transformations dans l’univers de Shediac Wonderland font en sorte que l’entreprise aura à gérer plus de 75 emplois au cours des prochains mois. Moque-Tortue compte une équipe-cuisine de qualité qui réjouit son propriétaire et qui permettra de créer de nouveaux mets, comme les tartes à la viande entre autres. Pour le café-chocolaterie Adorable Chocolat, on se prépare à y offrir un service de bar.
Sébastien Després explique qu’il est confiant que l’année 2024 représentera un tournant majeur pour Shediac Wonderland. S’inquiète-t-il de devoir affronter des défis importants ? « Si je ne peux pas être le meilleur de la région dans ce que j’entreprends, je ne le fais pas », répond-il sans hésitation.


Ciné-parc Neptune
neptunedrivein.ca
506 351-0367
691, Rue Main
Pointe-du-Chêne (Shediac), E4P 4Z9

Cantine Morse et Marteaux
parcsnbparks.info
506 351-0367
Parc provincial de la Plage Parlee
45, Chemin Parlee Beach
Pointe-du-Chêne, NB E4P 8V5

Shediac Wonderland
thewonderland.ca
506 351-0367

Signe des temps, l’organisme sans but lucratif Le Pays de la Sagouine, à Bouctouche, qui lançait sa programmation 2024 le 1er mai dernier, est victime de son succès après 32 ans d’existence. En seulement quelques minutes, le jeudi 3 mai, tous les billets à 100 $ pour le spectacle de Zachary Richard « La Louisine au Lumina » annoncé pour le 9 août prochain en soirée exclusive, incluant un souper festif aux saveurs Louisianaises, un spectacle intime avec l’artiste et ses musiciens, se sont envolés.


Qu’à cela ne tienne, la directrice générale de l’organisation, Monique Poirier, rappelle que la programmation 2024 propose un grand nombre d’activités pour tous et toutes du 4 mai au 21 décembre 2024. La programmation propose du théâtre, de l’animation et de la musique pour toute la famille, des nouveaux textes et plus d’activités sur la terrasse.

Bien que l’Ile-aux-Puces et la Terrasse soient ouverts du 23 juin au 1er septembre, la programmation complète commençait le samedi 4 mai et s’étend jusqu’au 21 décembre 2024.

Sagouine
Quelques nouveautés viennent s’ajouter en 2024 : un grand spectacle « Au pays imaginaire », le théâtre à Nounours « L’heure du conte Bouton d’Or Acadie », deux jours de plus pour la musique sur la terrasse le mercredi et le dimanche, et de nouvelles adaptations pour le Clin d’œil à la Sagouine.

Sagouine Sagouine
Le Pays de la Sagouine, c’est une destination culturelle où les traditions acadiennes sont vivantes et où règne la joie de vivre. Depuis plus de 30 ans, le petit village théâtral situé sur une île au milieu de la baie de Bouctouche vibre tout l’été autour de l’imaginaire d’Antonine Maillet, créatrice de La Sagouine et de plusieurs autres personnages attachants.


Il s’agit d’une attraction touristique unique au Canada. En effet, elle est issue en totalité d’une œuvre littéraire. Plus de 150 personnes mettent leur talent et leur énergie pour assurer les présentations tout au long de la saison sur le site en terre ferme et à l’Île-aux-Puces.

Sagouine
Le Pays de la Sagouine est ouvert du mercredi au dimanche, mais sera fermé le 16 août en raison de la Fête nationale des Acadiens.
Pour la billetterie (visite du site et spectacles), on se rend sur le site web www.sagouine.com, aux bureaux du Pays de la Sagouine ou on achète par téléphone.

Pour les personnes qui prévoient visiter en novembre ou décembre 2024, le Pays de la Sagouine présente sa 25e édition de son traditionnel souper-spectacle de Noël présenté du 14 novembre au 21 décembre. Les détails (dates et information) sont disponibles au www.sagouine.com dans la rubrique billetterie.

Le Pays de la Sagouine (administration)
57, rue de l’Acadie
Bouctouche, NB E4S 2T7
1-800-561-9188
(fermé entre midi et 13h)

Akadi Lumina : pour faire toute la lumière
Du 17 mai au 14 octobre, le soir après le coucher du soleil, Akadi Lumina propose un parcours nocturne enchanté de 1,5 km à la rencontre d’une culture vibrante. Pour une deuxième année, le public est invité à découvrir un parcours de divertissement multimédia conçu par la firme Moment Factory, un sentier lumineux et immersif, une première du genre au Canada Atlantique.

Sagouine
Personne ne sort indifférent de cette expérience qui combine la lumière, les projections, les effets spéciaux, des ambiances sonores et de la musique originale, le tout dans une véritable forêt aménagée spécialement à cet effet.

Inspirée par la culture et l’histoire acadienne et les paysages emblématiques de la région, la présentation longe un sentier pédestre voisin du site du Pays de la Sagouine. Toute la famille saura apprécier ce spectacle sensationnel, il va sans dire.

On consulte le calendrier complet et les tarifs sur le site akadilumina.ca ou par téléphone au 1-800-561-9188.

La flânerie, dans son sens le plus pur, est un acte de création qui engage à la fois le corps et l’esprit. Alors que le badaud se contente de passer sans toucher ni être touché, le flâneur, lui, marche dans un état d’éveil constant. Voilà un peu ce qui résume l’origine du nom de cette boutique de décoration et de cadeaux à Caraquet, en Acadie.


Son créateur et gérant, Jérôme Godin, originaire de Paquetville, designer d’intérieur depuis une dizaine d’années, avec une formation d’ébéniste, souhaitait imaginer un endroit où les clients aimeraient passer du temps, sans se presser, pour choisir les items désirés. Avec l’encouragement et le soutien du propriétaire de la quincaillerie Home Hardware voisine, où il a agi comme concepteur des étalages pendant quelques années, il a décidé de lancer sa propre affaire, avec son conjoint, en mai 2021.

Flânerie
La Flânerie agit en quelque sorte comme la section décoration intérieure du Home Hardware, qui devait récupérer cet espace pour la vente des électroménagers. Disposant ainsi de toute la latitude et la confiance nécessaires, Jérôme a pu organiser sa boutique selon son concept, ses goûts et son imagination pour offrir des produits et des idées originales et populaires auprès de la clientèle.

  Flânerie Flânerie Flânerie 
On y trouve une panoplie d’items pour la décoration intérieur ou extérieure, des savons, des chandelles, des serviettes et tabliers, de la vaisselle, des bijoux d’artisans locaux, des toiles et reproductions pour les murs, des sacs de voyage, des lampes, des meubles décoratifs, des coussins et accessoires mode, des idées de cadeaux divers et originaux, et bien plus encore. La peinture minérale Fusion dans une variété de couleurs pour des projets de décoration de meubles ou d’objets anciens est également offerte. Les amateurs de décorations de Noël originales seront bien servis.

 Flânerie Flânerie Flânerie
Jérôme s’efforce constamment de trouver et d’offrir des produits exclusifs en recherchant de nouveaux fournisseurs. Bref, La Flânerie – Décor et Art de vivre n’a pas son pareil à Caraquet.

 
Par ailleurs, Jérôme et son conjoint Cédric Moreau tiennent une autre boutique à Percé, en Gaspésie. Côté Mer partage un local avec un café au centre du village et propose une gamme de produits de décoration tendance, des cadeaux et des souvenirs.

Flânerie

La Flânerie - Décor et Art de vivre
36, boul. St-Pierre est
Caraquet, NB
506 727-3132
facebook.com/laflaneriecaraquet

Offrir des services d’information, de sensibilisation, de soutien et de consultation aux populations LGBT en région relève presque du missionnariat. À Rimouski, le groupe communautaire Uniphare a pris la relève de MAINS-BSL il y a deux ans. L’organisme à but non lucratif existe depuis 1994. Il célèbre donc ses 30 ans en 2024.

Actuellement, Uniphare peut compter sur deux personnes dévouées et engagées pour offrir les services en santé sexuelle, affective et en identité de genre : le directeur général, Maxence Gene-Morneau, et l’agente et intervenante Helly Bérubé (photo du haut). Des concours destinés à embaucher d’autres ressources étaient lancés en avril dernier.

Uniphare Uniphare

Un premier mandat consiste à informer, à sensibiliser et à prévenir l'infection due au VIH au Bas St-Laurent; à apporter aide et support aux personnes vivant avec le VIH/sida et leurs proches dans les régions du Bas St-Laurent et de la Gaspésie. Un second mandat consiste à informer, à sensibiliser et à prévenir les ITSS (Infections Transmises Sexuellement et par le Sang) tout en apportant aide et support aux personnes vivant avec une ITSS au Bas St-Laurent. Un troisième mandat vise à informer et à sensibiliser à la réalité homosexuelle, à développer des stratégies de lutte à l'homophobie et à apporter aide et support aux personnes vivant une problématique liée à la réalité LGBT (Lesbienne, Gai, Bisexuel et Transgenre) au Bas St-Laurent.

Uniphare

Agir pour une société en santé libre d’être et d’aimer !

Uniphare travaille pour une société en santé, libre d’être et d’aimer, comme le propose sa mission. Les membres du conseil d’administration s’assurent que les actions portent dans ce sens. La clientèle d’Uniphare est composée d’une diversité de communautés de personnes du monde LGBT. Le territoire d’intervention comprend les 8 MRC du Bas-Saint-Laurent: le Kamouraska, le Témiscouata, Rivière-Du-Loup, Les Basques, Rimouski-Neigette, La Mitis, La Matapédia et La Matanie.

Uniphare est d’ailleurs le seul organisme du Bas St-Laurent ayant le mandat d’offrir ce genre de services à ces communautés et ce, avec le support et la collaboration du CRSSS.

Défi premier : le financement
Pour le directeur général, le plus important défi pour l’avenir, c’est d’assurer un meilleur financement de l’organisme. Un plan d’action est en développement en ce sens. Uniphare devra aussi modifier ses règlements généraux pour faciliter l’atteinte de ses objectifs. Certains éléments de ces règlements ne sont plus adaptés à la réalité d’aujourd’hui.

Uniphare

L’organisme compte actuellement 40 membres. La diffusion de ses messages et sa promotion passent principalement par les nédias sociaux et le site Web. Au local permanent d’Uniphare, on trouve de nombreux outils d’information et un grand nombre de documents portant sur les questions touchant la santé sexuelle, l’identité de genre et d’autres sujets pertinents aux communautés LGBT en questionnement, par exemple.

Uniphare travaille aussi étroitement avec les autres organismes communautaires LGBT+ de la région et des régions environnantes.

L’équipe d’Uniphare répond aussi à des demandes d’institutions et d’organisation et offre des formations et conférences pour les personnes enseignantes, intervenantes et autres. On accompagne également toutes les personnes des communautés, grâce à une équipe d’intervention psychosociale sur place afin d’offrir un espace pour l’écoute en individuel et en groupe et faire des suivis dans la confidentialité et la sécurité. L’accompagnement peut être par exemple le soutien au dévoilement d’une orientation sexuelle ou d’une identité de genre, l’accueil des personnes en questionnement et l’écoute ou l’intervention en réduction des méfaits pour les personnes travailleuses du sexe, entre autres.


UNIPHARE
uniphare.com
418-722-7432
[email protected]

Plus de 60 artistes d’ici sont à l’honneur dans l’exposition Variations sur l’art d’ici, à l’affiche du 24 avril au 5 mai, à l’Écomusée du fier monde.


Admirez la création contemporaine d’ici


Selon Bernard Lévy, écrivain et ancien rédacteur en chef de la revue Vie des Arts (1992-2018), l’exposition « loge à l’enseigne du pluralisme. Des œuvres d’artistes chevronnés côtoient celles d’artistes émergents; par ailleurs, arts figuratifs et arts abstraits font bon ménage. L’objectif principal de l’événement ne consiste pas à satisfaire tous les goûts, il répond plutôt au souci d’être le plus représentatif possible des genres et des styles qui caractérisent la créativité artistique qui s’étend de l’ère moderne aux tendances de l’art contemporain et actuel au Québec. Ainsi avec Variations sur l’art d’ici, l’Écomusée du fier monde demeure résolument au service de tous les publics. [...] "

À travers une variation de styles, de thèmes et de techniques, admirez une sélection d’œuvres picturales représentative de la création contemporaine québécoise et canadienne. L’entrée à l’exposition est gratuite. 

Écomusée

Les œuvres exposées seront mises aux enchères lors du 23e encan bénéfice au profit de l’Écomusée du fier monde, qui propose une double formule. Le mardi 7 mai, un encan crié mettra 36 œuvres à la vente. 30 autres œuvres seront accessibles au moyen d’une plateforme de mise en ligne lors d’un encan virtuel, qui se déroulera du 24 avril au 8 mai.

Pour cette édition 2024, on retrouve des oeuvres provenant d’un noyau d’artistes que l’on peut qualifier d’habitués : Luc Béland, Stéphanie Béliveau, Pierre Blanchette, Graham Cantieni, René Derouin, Hélène Goulet, Jérôme Fortin, Muriel Faille, Michel Lagacé, Jean-Pierre Morin, Marc Séguin, Irène Whittome. 

Et puis, il y a des œuvres signées par des artistes remarquables dont les noms jalonnent l’histoire de l’art moderne du Québec :
Marcel Bellerive, André Bergeron, Louis-Pierre Bougie, Kittie Bruneau, Marcelle Ferron, Frère Jérôme, Denis Juneau, Fernand Leduc, Maurice Perron, Jean Jérôme, Jean-Paul Riopelle, Robert Savoie, Francine Simonin, Claude Vermette, ZÏLON.

Enfin, les amateurs découvriront quelques nouveaux venus : Martine Bertrand, Marie- Chloé Duval, Gilles Bossé, Jean-François Lauda, Philippe Mayer.

Pour consulter le catalogue des oeuvres, c'est ICI.


Écomusée du fier monde
2050, rue Atateken
Montréal (Qc)

La Fondation Massimadi diffuse des œuvres artistiques des communautés noires LGBTQ+ afrodescendantes depuis sa création en 2009. L’art et la culture sont utilisés comme leviers de changement social dans la lutte contre les multiples formes de discriminations vécues par les personnes noires et queer, telles que l’homophobie, la transphobie et le racisme.

Massimadi permet aux personnes lesbiennes, bisexuelles, gaies, transgenres, queer (LGBTQ+) d’origines afrodescendantes de se rassembler, grâce à ses différentes initiatives communautaires axées sur les arts, explique son président, Laurent Maurice Lafontant. Par exemple, l’organisme célèbre chaque année le Mois de l’histoire des noirs et propose le Festival annuel des arts et des films LGBTQ+ afro.


En 2023, Massimadi a lancé le projet Momentum dans le but de mettre en place un programme de mentorat annuel pour la scénarisation de projets audio-visuels dont le contenu est développé par des scénaristes s’identifiant comme noir·e·s et faisant partie des communautés LGBT+. Le projet d’accompagnement scénaristique est sous la coordination de Naomie Caron. « Nous leur fournissons les conseils et les outils nécessaires pour leur permettre de mieux poursuivre les prochaines étapes de leurs projets de film, en ayant un scénario de qualité pouvant intéresser des producteurs », explique-t-elle.

Momentum Naomie Caron avec le président de Massimadi, Laurent Maurice Lafontant

S’étalant sur près de six mois, les scénaristes sélectionné·e·s ont participé à plusieurs ateliers, formations, conférences et ont été soutenu·e·s par des mentor·e·s afin d’approfondir leurs démarches d’écriture, peaufiner leur scénario et s’outiller afin de pénétrer l’industrie cinématographique québécoise et canadienne. « Ce projet a comme objectif de les accompagner à raconter leurs histoires et ainsi sensibiliser le public afin de combattre toutes discriminations envers les personnes LGBTQ+ spécialement des communautés noires », assure Naomie Caron.

Momentum

Les professionnels de l’industrie et les médias ont pu assister au dévoilement des huit candidat-e-s composant la première cohorte de Momentum, le 14 mars dernier. L’événement leur a permis de présenter les scénarios de leurs œuvres, de réseauter avec des professionnels de l’industrie et de célébrer la diversité et la créativité de la communauté afro-queer.

Momentum Momentum
Les participants présents ont pu assister à la lecture publique des huit scénarios finaux, présentée par quatre interprètes talentueux, mettant ainsi en lumière les récits uniques et inspirants des participants de la cohorte 2023-2024.

 Momentum
Les jeunes scénaristes ont démontré hors de tout doute des talents et une assurance dans leurs présentations. Les œuvres proposées prennent diverses formes, du documentaire au récit en passant par la fiction, entre autres.


Il faudra surveiller ces jeunes artistes au cours des prochaines années alors que le fruit de leurs démarches prendra forme et pourra, l’espère-t-on, être présenté au public.


Massimadi poursuit son engagement envers les communautés LGBT+ noires afrodescandantes et proposera en 2025 une nouvelle édition de son Festival annuel des arts et des films LGBTQ+ afro.

La Fondation Massimadi
massimadi.ca
130-365, rue Sainte-Catherine Est
Montréal, QC H2X 3X2
(514) 360-4970

La ministre responsable de la Condition féminine et chargée de la lutte contre l'homophobie et la transphobie, Martine Biron, a lancé un appel de candidatures pour la première édition du prix Action LGBTQ+ en 2024.


Ce prix récompense des organismes et des personnes qui contribuent à faire du Québec une société accueillante et respectueuse des droits des personnes LGBTQ+, notamment en réduisant les inégalités vécues par ces dernières. Il se décline en deux catégories :


- Hommage : pour honorer les réalisations exceptionnelles, le dévouement et le mérite d'une personne ou d'un organisme québécois dans le domaine de la lutte contre l'homophobie et la transphobie ;


- Milieu de vie en confiance : pour récompenser une personne ou un organisme s'illustrant dans un milieu de vie, par exemple dans le milieu de l'éducation, du sport et des loisirs ou dans le réseau de la santé et des services sociaux, et ayant contribué à l'instauration d'un environnement sécuritaire pour les personnes LGBTQ+ qui les fréquentent. Cette initiative peut aussi contribuer à la prévention de la violence à caractère homophobe et transphobe.


Les personnes et organismes qui souhaitent déposer une candidature peuvent le faire jusqu'au 22 mars 2024.


Le prix Action LGBTQ+ contribue aux objectifs de la Politique québécoise de lutte contre l'homophobie et au renforcement du milieu communautaire et des réseaux de soutien aux personnes LGBTQ+, qui correspond à une orientation du Plan d'action gouvernemental de lutte contre l'homophobie et la transphobie 2023-2028, lancé le 14 décembre 2023.


Les candidatures doivent être déposées au moyen du formulaire de candidature disponible sur la page Web du Prix Action LGBTQ+.


La première cérémonie de remise de prix aura lieu au printemps 2024.